Isabelle Alfandary

Professeur de littérature américaine à l’Université Sorbonne-Nouvelle

Co-directrice de 19-21 (PRISMES)

Directrice du Collège international de philosophie

 

Travaux et publications

Doctorat

Thèse de doctorat nouveau régime : « Esthétique de la grammaire dans l’œuvre d’E. E. Cummings » (2 tomes, 606 pages)

Ouvrages

E. Cummings ou la minuscule lyrique, Paris, Belin, 2002, 128 p.

Le risque de la lettre : lectures de la poésie moderniste américaine, Lyon, ENS-éditions, 2012, 176 p.

Derrida – Lacan : L’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Paris, Editions Hermann, 2016, 311 p.

Direction d’ouvrages collectifs

1) Modernism and Unreadability, en collaboration avec Axel Nesme, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2011, 272 p.

2) Lire depuis le Malaise dans la culture, en collaboration avec Chantal Delourme et Richard Pedot. Paris, Hermann, 2012, 201 p.

3) Genre/genres I, en collaboration avec Vincent Broqua. Paris, Michel Houdiard éditeur, 2015, 149 p.

4) Genre/genres II, en collaboration avec Charlotte Coffin et Vincent Broqua. Paris, Michel Houdiard éditeur, 2015, 193 p.

5) Literature and Error, en collaboration avec Marc Porée. New York: Peter Lang, 2018, 262 p.

6) L’Enigme Nietzsche, en collaboration avec Marc Goldschmit. Paris, Manucius, 2019, 199 p.

7) Stein et les arts, en collaboration avec Vincent Broqua. Paris, Presses du Réel, 2019, 133 p.

8) Dialoguer l’archive. Paris, INA éditions, 2019, 168 p.

9) La littérature sans condition. Paris, Le Bord de l’Eau, à paraître en 2020

Coordination de numéros de revues

1) « Couleurs ». Les Cahiers du CICLaS, n. 9, novembre 2006, en collaboration avec Arnaud Regnauld et Béatrice Trotignon

2) « Le descriptif », en collaboration avec Isabelle Gadoin, Polysèmes, N. 9, 2007

3) « Lettres d’Amérique », Revue Française d’Etudes Américaines, 112, juin 2007

4) « Le malaise à l’œuvre », L’Atelier, Vol.4, No.1 (2012)

5) »Littérature et philosophie en Amérique », Transatlantica, 2013-2 http://transatlantica.revues.org/6453

6) « Intention et vouloir dire » en collaboration avec Chantal Delourme, L’Atelier, Vol.5, No.2 (2013) http://revues.u-paris10.fr/index.php/latelier

7) « La réserve » en collaboration avec Chantal Delourme, L’Atelier, Vol.7, No.2 (2015), http://ojs.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/44/showToc

8) « Performance, discours, sexualités », Rue Descartes, revue électronique du Collège international de philosophie, N. 95, 2019/1, http://www.ruedescartes.org/ ; Journal of Ciph, http://www.journaloftheciph.org/post/?article=E_RDES_095_0022

9) « Référence et référentialité », Revue L’Atelier, vol. 11 no 1 (2019), en collaboration avec Juliana Loupoukhine et Priyanka Deshmukh, https://ojs.parisnanterre.fr/index.php/latelier

10) « Référence et référentialité », Revue L’Atelier, vol. 11 no 2 (2020), en collaboration avec Juliana Loupoukhine et Priyanka Deshmukh, à paraître

Articles dans revues nationales ou internationales à comité de lecture

1) « La différence des langues : une lecture française de la poésie d’E. E. Cummings ». Revue Française d’Etudes Américaines, 80, mars 1999, 15-22

2) « Modernité d’E. E. Cummings ». Confluences XVI, 1999, 105-116

3) « Le grand écart : jeux de langage et jeux d’espace dans No Thanks et 73 Poems d’E. E. Cummings ». « Like Painting », La Licorne, 49, 1999, 103-112

4) « Love, rain, etc. : écriture et lieu commun dans la poésie d’E. E. Cummings ». Revue Française d’Etudes Américaines, 85, juin 2000, 33-40

5) « Voice and Silence in E. E. Cummings’ Poetry ». Spring. The E. E. Cummings Society Journal, 9, October 2000, 36-43

6) « E. E. Cummings/Gilles Deleuze : écriture et affect ». Théorie, Littérature, Enseignement, 19, 2001, 61-76

7) « De l’impression de langue étrangère dans la poésie d’E. E. Cummings ». Plain Chant, « E. E. Cummings », 74-75, 2002, 36-67

8) « Dire la substance ou la substance du dire dans Tender Buttons de Gertrude Stein ». Revue Française d’Etudes Américaines, 93, septembre 2002, 54-64

9) « Le pied du mur dans la poésie d’E. E. Cummings ». Revue française de psychiatrie et de psychologie médicale, 64, 2003, 15-18

10) « Jet, Objet, Sujet chez Robert Rauschenberg ». Revue française de psychiatrie et de psychologie médicale, 64, 2003, 51-53

11) « Littéral, littoral : lire E. E. Cummings avec Jacques Lacan ». Tropismes, 12, 2004, 189-206

12) « ’Poetry is having nothing to say and saying it; we possess nothing’ (John Cage) ». Revue Française d’Etudes Américaines, 103, février 2005, 104-116

13) « Grammaire du non-lieu : Gertrude Stein et l’Amérique ». Revue Française d’Etudes Américaines, 104, juin 2005, 100-112

14) « Gertrude Stein ou l’illisible comme condition ». La Licorne, Presses Universitaires de Rennes, 2006, 83-95

15) « La pensée à l’œuvre dans la poésie de David Antin ». « La poésie américaine contemporaine : formes et pratiques », Etudes anglaises. Avril-juin 2008, 61/2, 215-228

16) « Echec à l’intrigue ? Le cas Stein ». Tropismes, 15, 2008. « L’intrigue », 207-231

17) « Machine à suspens : « ‘Recantorium’ de Charles Bernstein ». Revue Française d’Etudes Américaines. 121, 3ème trimestre 2009, 84-95

18) « La parole interdite dans un poème de Tennessee Williams ». Etudes Anglaises. Janvier-Mars 2011. 64/1, 33-44

19) « (Mé)lire La déclosion : au nom de Jacques Derrida ». L’Atelier, Vol.3.No1 (2011), 16-36

http://revues.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/9

20) « La marge en question dans la poésie de Gertrude Stein ». « Cadres », Polysèmes, N. 11, Paris : Publibook, 2011, 69-87

21) « Voix et responsabilité dans le théâtre de Gertrude Stein ». Tropismes, 17 (2011), 1-10

http://revues.u-paris10.fr/index.php/tropismes/issue/view/14

22) « Reading My Emily Dickinson by Susan Howe »

http://jacketmagazine.com/40/howe-s-alfandary.shtml

23) « The Purloined Letter d’E. A. Poe : de quelques trajectoires de la lettre volée ». Le Tour critique. « Destins de l’adresse » No(2013), 1-16

http://letourcritique.u-paris10.fr/index.php/letourcritique

24) « Virginia Woolf and Friedrich Nietzsche: Life or the Innocence of Becoming ». Le Tour critique, « Virginia Woolf among the Philosophers/ Virginia Woolf parmi les philosophes « , No (2013), 45-59, http://letourcritique.u-paris10.fr/index.php/letourcritique

25) « Une modification du concept d’écriture”. (In)actualités de Derrida. Rue Descartes, n. 82, 2014/3, http://www.ruedescartes.org/numero_revue/2014-3-in-actualites-de-derrida/

26) « Lacan Derrida malentendu ». Le Tour critique, « Psychanalyse et déconstruction », No 3(2014), 49-57, http://letourcritique.u-paris10.fr/index.php/letourcritique/issue/current/showToc

27) « Obliquité de la littérature chez Jacques Derrida ». L’Atelier, Vol.7 No1 (2015), 1-10,

http://revues.u-paris10.fr/index.php/latelier

28) « L’invention de la philosophie américaine comme invention de soi : Ralph Waldo Emerson », Rue Descartes, n. 84, http://www.ruedescartes.org/recherches-en-cours/ invention-de-la-philosophie-americaine-comme-invention-de-soi-dans -self-reliance-de-ralph-waldo-emerson/

29) « Cage through Thoreau : à la recherche de la musique dans la langue », Revue Française d’Etudes Américaines, 143, 2015, 84-96

30) « Pour compliquer un peu le complexe d’Œdipe », Lettres de la SPF, 35, 2016, 50-61

31) « The Violence of the Letter: Toward a Theory of Literature in H. D. Thoreau », Sillages critiques, N. 22, 2017, « Ecriture de la violence », https://sillagescritiques.revues.org/4777

32) « The Field and Function of Scansion in Jacques Lacan’s Poetics of Speech », « Literature and Psychoanalysis: Open Questions », Paragraph, Volume 40(3), November, 2017, 368-383

33) « Body Language », DIVISION/Review, N. 17, Fall 2017, 22-25

34) « Le « cas » de la littérature », Lectures du Monde anglophone [en ligne], 2017, vol.2 (« Littérature et événement »), http://eriac.univ-rouen.fr/le-cas-de-la-litterature/

35) «  »[L]’ars poetica en tant que tel » : de quelques enjeux philosophiques de la poésie et de la littérature pour elles-mêmes », Les Cahiers philosophiques de Strasbourg, « Jean-Luc Nancy penser la mutation », N. 42, 2017, 199-215

36) « L’inconscient freudien entre science et fiction », Le Tour critique, « Le cognitivisme : nouveau savoir ? « , No4(2018), 40-56, http://letourcritique.u-paris10.fr/index.php/letourcritique/issue/view/6/showToc

37) « L’identité entre sexe et genre de Freud à Lacan », Rue Descartes, N. 95, 2019/1, 1-14, http://www.ruedescartes.org/articles/2019-1-l-identite-entre-sexe-et-genre-chez-freud-et-lacan/1/ ; « Identity between Sex and Gender in Freud and Lacan », Journal of Ciph, http://www.journaloftheciph.org/post/?article=E_RDES_095_0022

38) « Rewriting Psychoanalysis: H.D.’s Tribute to Freud« , Trivium. Estudos disciplinares, vol. 11 N.1 Rio de Janeiro, jan-jun 2019, http://pepsic.bvsalud.org/scielo.php?script=sci_issuetoc&pid=2176489120190001&lng=pt&nrm=iso

39) « Ce signe qui met fin au monde : linguistique générale et suspension du référent », L’Atelier, vol. 11, no 1 (2019), https://ojs.parisnanterre.fr/index.php/latelier/article/view/540

40) « Unfounding an American tradition: or the performative invention of self in Ralph Waldo Emerson », Textual Practice, 33.10, https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/0950236X.2019.1665924

41) »Pourquoi la French Theory n’existe pas », Palimpsestes 33. 19, https://journals.openedition.org/palimpsestes/, 214-226

42) « Voice and Silence in E. E. Cummings’ Poetry » (revised), E.E. Cummings Selected Works, ed. Milton Cohen, Norton Critical Editions, New York, Norton, 2019, 278-286

Chapitres d’ouvrages collectifs et actes de colloque

1) »L’œil et le poème : la poésie d’E. E. Cummings entre lire et voir ». L’art dans l’art. Paris: Presses universitaires de la Sorbonne, 2000, 162-173

2) « Questions de géographie ». Lectures d’une œuvre : Elizabeth Bishop. Paris : Editions du Temps, 2002, 21-36

3) « L’invention de la surface dans la poésie concrète ». La surface. Chambéry: Université de Savoie, 2005, 183-206

4) « Par-delà bien et mal dans Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick ». Les Bons et les Méchants. Actes du Congrès de la S.E.R.C.I.A. (2001), Publidix, 2005, 431-441

5) « Quand le plaisir manque à l’œuvre : le modernisme est-il un art de déplaire ? » L’art de plaire. Esthétique, Plaisir, Représentation. St-Pierre de Salerne : Gérard Monfort, 2006, 313-327

6) « La grammaire au risque du sonnet dans la poésie d’E. E. Cummings ». Le sonnet au risque du sonnet. Paris : L’Harmattan, 2006, 107-122

7) « The Posterity of Idiosyncrasies: E. E. Cummings’ Influence on Post-War American Poetry ». Word into Pictures. E.E.Cummings’ Art across Borders. Jiri Flajsar and Zeno Vernyik, eds. Cambridge: Cambridge Scholars Publishing, 2007, 58-68

8) « Stances et insistance dans la poésie de Gertrude Stein : Stanzas in Meditation« . Les formes de l’obsession dans la littérature anglaise et américaine. Paris : Michel Houdiard Editeur, 2007, 107-118

9) « Poetry as Ungrammar in E. E. Cummings’ Poems ». Modernism Revisited: Transgressing Boundaries and Strategies of Renewal in American Poetry. Viorica Patea and Paul Scott Derrick, eds, New York: Rodopi, 2007, 111-121

10) « L’insoutenable légèreté des objets dans l’œuvre de Jeff Koons ». L’empreinte des choses. Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2007, 161-173

11) « Entre psychanalyse et littérature : le savoir en partage ». L’interdisciplinarité en question dans les études anglophones. Nancy : Presses Universitaires de Nancy, 2009, 45-58

12) « Gertrude Stein as Portrait Painter ». The Steins Collect: Matisse, Picasso and the Parisian Avant-Garde. San Francisco, New Haven: San Francisco Museum of Modern Art and Yale UP, 2011, 253-259

13) « Gertrude Stein portraitiste ». Matisse, Cézanne, Picasso… L’aventure des Stein (Catalogue d’exposition). Paris, Editions Rmn-Grand Palais, 2011, 372-393

14) « Page-Landscapes in the Theater of Gertrude Stein ». Reflective Landscapes, Pascale Guibert ed., Amsterdam: Rodopi, 2011, 257-271

15) « La poésie ne va pas sans dire : une lecture de The Autobiography of Alice B. Toklas« . Contemporanéités de Gertrude Stein. Jean-François Chassay, Eric Giraud dir. Paris : Editions des archives contemporaines, 2011, 27-41

16) « Nature as Artifice in American Pastoral by Philip Roth ». Lectures de Philip Roth. Paule Lévy ed. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2011, 13-21

17) « Deuil et expérience dans ‘Experience’ de R.W. Emerson ». L’expérience I, Paris : Michel Houdiard Editeur, 2012, 32-47

18) « Pourquoi il n’y a pas d’interprétation fausse ». Langage en effet/ Language in Deed, Nanterre : Presses Universitaires de Paris Ouest, 2012, 109-123

19) « Misreading in (Dis)enclosure », Nancy Now, Verena Andermatt Conley and Irving Goh eds, Cambridge: Polity, 2014, 127-152

20) « Addressing Oneself: on Telegram by Robert Morris ». The Expanded Field of Writing in the Work of Robert Morris, Katia Schneller and Noura Wedell éd., Lyon, ENS éditions, 2015, 211-227

21) « Becoming American, Becoming Agrammatical ». Gertrude Stein in Europe, Sarah Posnan et Laura Schultz eds. London, Bloomsbury, 2015, 129-14

22) « Deuil et vie nouvelle : La Vita Nova comme genre « , La Vita Nova, La vie comme texte, l’écriture comme vie, Marie Gil, Frédéric Worms dir., Paris Hermann, 2016, 245-260

23) « Louis Wolfson ou la langue en horreur », Dialogues schizophoniques avec Louis Wolfson, Paris, éditions L’imprimante, 2016, 68-78

24) « Espace et espacement dans la poésie américaine moderniste ». LiVres de pOésie Jeux d’esSpace, Isabelle Chol, Bénédicte Mathios, Serge Linarès dir., Paris, Honoré Champion, 2016, 397-414

25) « Destinies of ‘The Purloined Letter’ ». Points of Departure: Samuel Weber between Spectrality and Reading. Marc Redfield, Peter Fenves, Kevin McLagughlin eds. Evanston, Northwestern University Press, 2016, 113-131

26) « Critique et clinique de la littérature : écriture et délire », Deleuze, philosophe des multiplicités, Paris, L’Harmattan, 2016

27) « Gertrude Stein’s Legacy: The Problem with Mimesis », in Lekturen. Positionen zeitgenossischer Philologie. Luisa Balki und Michael Scheffel eds. Trier, Wissenschaftlicher, Verlag Trier, 2017, 191-206

28) « Jacques Derrida : marges et parages de la psychanalyse », Jacques Derrida, la philosophie hors de ses gonds. Paris, T.E.R., 2017, 189-207

29) « Errare Americanum Est: On Errors in American Fiction », Literature and Error, New York, Peter Lang, 2018, 185-195

30) « La littérature est-elle une discipline ? » De l’interdisciplinarité à la transdisciplinarité? Nouveaux objets, nouveaux enjeux de la recherche en littérature et sciences humaines, New York, Peter Lang, 2018, 27-37

31) « Kaddish : Ginsberg, fils de Naomi », Beat Generation. L’inservitude volontaire. CNRS éditions, 2018, 129-138

32) « Méditer avec Gertrude Stein », Poésie moderne et méditation, Cérédi, Université de Rouen, http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?publication-en-ligne-poesie-312.html

33) « Souffrir : Bartleby d’Herman Melville », Représentations de la souffrance. Paris, Garnier, 2018, 275-288

34) « Poésie et démocratie chez Walt Whitman », Whitman, Feuille à feuille. Paris, Editions Rue d’Ulm, 119-133

35) « Humain, surhumain : le Moïse de Michel-Ange par Sigmund Freud ». Corps et décors : Avatars de la philosophie du corps entre Orient et Occident, Paris : L’Harmattan, 123-137, 2019

36) « Le Nietzsche de Sigmund Freud ». L’Enigme Nietzsche, Manucius, 2019, 139-155

37) « Philosopher en langue maternelle », « Philosophieren in der Muttersprache » (traduction en allemand André Hansen), éditions de la MSH, Paris, https://dedalus.blog/textes/creations/isabelle-alfandary/

38) « Pour une poétique pulsionnelle : Gertrude Stein et l’image pré-cinématographique ». Stein et les arts, Paris, Presses du Réel, 2019, 93-107

39) « La poésie homophonique de Gertrude Stein ». Sound/Writing : traduire-écrire entre le son et le sens, Archives de l’édition contemporaine, Paris, 2019, 157-168

40) « Freud’s Early Case Studies: the Temptation of the Plot », Knots: Post-Lacanian Psychoanalysis, Literature and Film, ed. Jean-Michel Rabaté, New York, Routledge, 2019, 21-35