Posted by on 11 février 2021

Nous aurons le plaisir d’accueillir Anne Simon le 12 février à13h pour une intervention intitulée « De l’allant/de la langue : zoopoétique et renouvellement des études animales littéraires ».

Directrice de recherche au CNRS, Anne Simon est rattachée au « Centre de recherches sur les arts et le langage » où elle anime le  Pôle Proust et le programme de zoopoétique Animots dédié aux études animales littéraires. Sa recherche, centrée sur la question du sensible, porte sur les relations entre invention théorique et création littéraire, et sur les dimensions poétiques, écologiques et éthiques du vivant. Sur ces problématiques, elle a porté un programme soutenu par l’Agence nationale de la recherche (Animots, 2010-2014) et codirigé quatre numéros spéciaux : « Face aux bêtes/Facing animals », L’Esprit créateur (2011) ; « Humain-Animal/Human-Animal », Contemporary French and Francophone Studies (2012) ; « Écopoétiques », Fixxion (2015) et « Zoopoétique », Revue des Sciences humaines (avec André Benhaïm, décembre 2017).

Son essai de zoopoétique Une bête entre les lignes paraîtra aux éditions Wildproject en avril 2021.

Elle est par ailleurs l’autrice de À leur corps défendant. Les femmes à l’épreuve du nouvel ordre moral (avec Christine Détrez, Seuil, 2006) et de quatre ouvrages sur Proust : Prout ou le réel retrouvé, PUF, 2000 ; Proust e la filosofia contemporanea, Solfanelli, 2013 ; Trafics de Proust. Merleau-Ponty, Sartre, Deleuze, Barthes, Hermann, 2016 ; La Rumeur des distances traversées. Proust, une esthétique de la surimpression, Classiques Garnier, 2018.

Posted in: Non classé